Des fics, des séries

Toutes vos fanfictions sur vos séries préférées
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 quand le passé remonte...

Aller en bas 
AuteurMessage
marie
Scribouilleur
Scribouilleur
avatar

Nombre de messages : 81
Date d'inscription : 07/08/2007

MessageSujet: quand le passé remonte...   Mer 8 Aoû - 19:19

je vous poste ma fic sur un dos tres, je ne l'ai pas encore finie mais elle est déjà très longue... alors pour commencer je vais vous situer le contexte...


adela est rentrée de New-York après y avoir passé 3ans, carmen et alicia sont toujours co-directrice. cristobal et diana vivent ensemble et sont marié, quand à JJ et juan, ils filent le parfait amour. gaspard, lui est revenu donner ses cours. tout ce passe pour le mieux et adela à même plus ou moins accepté l'union de cristobal et diana.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie
Scribouilleur
Scribouilleur
avatar

Nombre de messages : 81
Date d'inscription : 07/08/2007

MessageSujet: Re: quand le passé remonte...   Mer 8 Aoû - 19:21

voilà le 1er chapitre:



Carmen avait demandé à tout les professeurs de se réunir dans la salle des profs, et tous se demandait pourquoi, car aucune réunion n'était prévu ce matin, il était 7h45 et les cours commenceraient dans un quart d'heure mais carmen n'était toujours pas là...

juan: quand je pense qu'elle nous fait venir 1h en avance pour une "mystérieuse raison" qu'on ignore et qu'elle n'est même pas là! lançà juan exaspéré.
cr : arrête, je suis sûr qu'elle a dû avoir un empêchement ou je ne sais quoi...
ad : j'espère qu'il ne lui est rien arrivé! (adela ne pu s'empêcher de s'inquiéter pour sa mère de coeur) c'est vrai, c'est pas son genre d'arriver en retard, çà m'inquiète.
juan : si çà se trouve elle est avec un homme! plaisanta-t-il en donnant un léger coup de coude à cristobal, celui-ci répondit à son ami avec un sourire amusé.

gaspard qui n'apprécia pas cette remarque se leva tout en leur jetant un regard noir, ce qui amusa encore plus les 2 amis. mais avant qu'il n'arrive à la porte, celle-ci s'ouvrit et carmen rentra en s'excusant.

c : bonjour à tous! excusez-moi du retard mais ma voiture ne voulait pas démarer, j'ai dû prendre un taxi et on s'est retrouvé en plein embouteillage,(tout en parlant carmen s'était débarassé de son manteau et s'était assise en bout de table, gaspard, lui, avait repris sa place sans un mot) enfin, je suppose que vous devez vous demander pourquoi je vous ai demandé d'arriver plus tôt ce matin, non?
cr : oui, en effet, çà nous a légèrement éfleuré l'esprit (en disant ces mots cristobal tout sourire s'était retourné vers juan qui eut du mal à ne pas rire!)
c : bon, eh bien je vais faire rapide vu l'heure avancée qu'il est déjà, voilà, j'ai décidé de partir à Paris... pendant 6 mois. (elle les regarda tous, guéttant leur réaction)

tous était resté bouche bée, cristobal et juan avaient perdu leur sourires moqueurs et se regardaient en pensant à une blague.
après un silence de quelques secondes adela ne put se retenir...
ad : c'est une blague? dit-elle dans un souffle
c : non, non! je pars dans 3 jours, mais ne vous inquiétez pas, j'ai tout prévu, j'ai prévenu alicia...
à ce moment cristobal la coupa nette
cr : je suis sûr qu'elle a dû en sauter de joie! 6 mois l'école à elle seule, son rêve se réalise (en disant ces mots cristobal leva les yeux au ciel)
d : cristobal a raison, tu ne peut pas abandonner ton école en pleine année scolaire, alicia va nous en faire voir de toute les couleurs!
c : oui, vous avez raison, je ne peux pas la laisser seule s'occuper de mon école, c'est pourquoi j'ai décidé que quelqu'un prenne ma place de co-directrice pendant ces 6 mois, je sais que je peux avoir entièrement confiance en cette personne, son dévouement pour cette école est telle que je n'ai aucun souci à me faire et je sais aussi que cette personne ne se laissera pas influencer par alicia! d'ailleurs alicia est déjà au courant et je peux vous dire que cette nouvelle ne la pas vraiment emballée (carmen eut un léger sourire en pensant à la réaction d'alicia) enfin voilà, ne vous en faites pas, tout est réglé et s'il se passe le moindre problème vous pourrez toujours me joindre.

tous les professeurs étaient resté perplexe, ils se demandaient qui était cette personne, et ils dévisageaient carmen en attendant la réponse
c : en voyant vos têtes, je remarque que j'ai oublié de vous dire qui est cette personne (elle remonta ses lunettes sur son nez du bout des doigts et dans un sourire elle déclara) c'est toi adela!
adela qui ne compris pas tout de suite que c'était elle la nouvelle co-directrice resta sans bouger, sans un mot. tous la félicitèrent pour cette "promotion" même si diana en fût légèrement jalouse! les félicitations finies, adela repris la parole...
ad : mais carmen, pourquoi? pourquoi moi?
c : je l'ai dit, j'ai entièrement confiance en toi, je sais que tu ne feras rien que je n'approuverait pas et puis qui mieux que toi peut tenir tête à alicia! dit-elle dans un sourire
adela prenna soudain conscience qu'elle devra travailler dans le même bureau qu'alicia et cette idée ne lui plaisait guère!
ad : mais carmen je ne peux pas! et mes cours? je ne peux pas être prof de danse classique tout en étant co-directrice!
c : oui, j'y ai pensé et j'ai trouvé la solution, figure-toi que je t'ai engagé un assistant, tu verras ce jeune homme est très doué, je suis sûr que vous vous entendrez bien.
sur ces mots carmen partit dans son bureau et adela ne sû quoi répondre, elle savais que carmen avait besoin d'elle et elle ne pouvais pas lui faire faux bon.


dite smoi ce que vous pensez du 1er chapitre, au fait c'est la première fic que j'ai écrite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lyra72
Scribouilleur
Scribouilleur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 88
Age : 30
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: quand le passé remonte...   Dim 12 Aoû - 16:02

c'est pas mal! je me demande pourquoi carmen part 6 mois à Paris! en tout félicitations adela ta mère de coeur t'a donnée une promotion!!
mets vite la suite stp! Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.minoumokori72.skyrock.com
marie
Scribouilleur
Scribouilleur
avatar

Nombre de messages : 81
Date d'inscription : 07/08/2007

MessageSujet: Re: quand le passé remonte...   Dim 12 Aoû - 22:02

voilà la suite Wink


les 3 jours passèrent très vite, carmen avait donné toutes les recommandations à adela et celle-ci redouté ces 6 mois sans carmen, elle était la seule à qui elle pouvais se confier, sans carmen elle se retrouvait seule...
adela se rendit soudain compte que carmen ne lui avait toujours pas donné le motif de son départ, étant à l'aéroport prête à partir, adela se dit qu'elle devait se lancer.
ad : carmen?
c : oui?
ad : euh... voilà... tu ne m'as toujours pas dit pourquoi tu t'en vas? adela se sentait à la fois honteuse de lui demander des explications mais aussi avide de savoir.
c : c'est vrai, je ne te l'ai pas dit...
adela sentit que carmen était mal à l'aise, et se demandait pourquoi elle ne lui répondait pas.
ad : carmen, pourquoi tu ne veux pas me le dire? je ne te jugerais pas tu sais, comment je pourrais après tout ce que tu as fais pour moi!
c : c'est vrai, autant te le dire! voilà... je vais rejoindre... horacio...
ad : horacio?!
c : oui, tu sais il a besoin de moi, même s'il m'a fait du mal, je l'apprécie beaucoup et je ne peux pas le laisser, je lui ai dit que je resterais 6 mois avec lui, le temps de l'aider à s'en sortir, tu comprends, il est comme mon fils!
en entendant ces mots adela se sentit abandonnée, les larmes lui montèrent aux yeux, carmen s'en rendit compte...
c : ne pleure pas, ce n'est que 6 mois, çà passera vite, je serais là avant la fin de l'année scolaire... je dois y aller adela, mon avion va décoller.
adela ne répondit pas, elles se prirent dans leurs bras, se dirent au revoir et se quittèrent. quand carmen ne fut plus dans le champ de vision d'adela, celle-ci ne put retenir ses larmes, elle se sentais perdue, seules, sans attache, sans famille...





le soir même, adela eût du mal à trouver le sommeil, des tas de questions lui trottaient dans la tête...
comment je vais faire sans carmen? 6 mois sans elle, non pire! 6 mois avec la jaurequi!!! seigneur, je ne vais jamais pouvoir la supporter aussi longtemps!... je me demande qui est ce danseur qui va m'aider? ... la poisse, carmen aurait dû choisir gaspard pour co-directeur...
au bout d'une heure à se torturer l'esprit, adela tomba dans un sommeil profond.

le matin arriva vite, trop vite au goût d'adela! cependant elle s'étais promis de tout faire pour ne pas décevoir carmen, elle partis donc à l'école de bonne heure, elle arriva en même temps que cristobal...
cr : eh! salut la nouvelle co-directrice!
adela qui ne l'avais pas vu se retourna...
ad : ah, cristobal... salut...
cr : çà va? t'as l'air bizarre (il s'était mis face à elle)
ad : oui, oui, çà va! mentit-elle
cr : arrête, pas à moi, je te connais trop bien
adela le fixa droit dans les yeux, elle ne pouvais pas lui mentir, pas à lui, le seul homme qu'elle avait aimé... et en y réfléchissant elle savait qu'elle l'aimait encore...
ad : ok, çà va pas fort, mais tu serais dans le même état que moi si l'on t'avais collé la jaurequi sur le dos pour 6 mois. lui lançà-t-elle dans un sourire.
cristobal resta un instant à la regarder, il ne pouvait détacher son regard du sien. puis il reprit ses esprits.
cr : c'est vrai, t'as raison, j'aimerais pas être à ta place, mais bon, si tu as le moindre problème tu sais que tu peux venir me voir.
ad : oui, je le sais...mais...diana...
cr : quoi diana?
ad : ben tu sais qu'elle m'en veut d'être revenu et dès qu'elle nous voit parler 2 secondes ensemble, elle t'appelle pour telle ou telle chose. d'ailleurs elle est pas là ce matin?
cr : elle commence à 9h. écoute diana a du mal à accepter le lien d'amitié qui nous lie tout les deux, mais je lui est expliqué que toi et moi c'est fini depuis longtemps et elle le sais, le truc c'est qu'elle n'a pas confiance en toi... je veux dire...
cristobal venait de se rendre compte qu'il en avait trop dit mais il ne su comment rattraper son erreur... en entendant ces mots adela se sentit mal, elle se rendit tout d'abord compte que celui qu'elle aime depuis toujours ne l'aimait plus depuis bien longtemps, ce qui lui brisa le coeur, mais en plus il insinuait des choses qui la révoltait intérieurement. elle lui répondi les larmes aux yeux et la gorge serrée...
ad : attends, tu veux dire qu'elle ne me fait pas confiance parce que je suis une ex-prostituée?
cristobal se contenta de baisser son regard au sol
ad : et toi cristobal? tu me crois capable de çà?
ce : non! non! bien sûr que non! adela tu sais que je ne t'ai jamais jugé sur ton passé et de toute façon quoi que peut penser diana, tu pourras toujours compter sur moi, notre amitié est très importante à mes yeux... tu le sais, n'est-ce pas? (il lui avait pris les mains dans les siennes et la regardait droit dans les yeux)
adela ne pû résister à son regard, elle savait qu'il était sincère, elle aussi ne pouvait renoncer à son amitié, c'était la seule chose qu'elle pouvait espérer de lui à présent; elle lui répondit dans un souffle...
ad : oui, je le sais... excuse moi de m'être emporté...
cr : c'est rien, c'est de ma faute, je n'aurais jamais dû insinuer...
ad : oui bon, il faut que j'aille prendre ma place de co-directrice. lui lançà-t-elle dans un sourire discret
cr : ok, à tout à l'heure et bonne chance!
ad : merci.
elle le laissa en bas de l'escalier et partit dans son bureau.
cristobal la regarda s'éloigner, il ne pouvait détacher son regard d'elle. il éprouvait tellement de sentiments pour elle... de l'amitié se dit-il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ackleslady
Auteur reconnu
Auteur reconnu
avatar

Féminin
Nombre de messages : 580
Age : 34
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: quand le passé remonte...   Lun 13 Aoû - 11:36

je dois te dire que je ne regarde pas un, dos,tres mais bien que je ne regarde pas,j'ai voulous savoir ce que tu valais en tant qu'écrivan Very Happy

Et je dois dire que tu écris vraiment vraiment vraiment tres bien!!
Continue comme ca!!! bravo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie
Scribouilleur
Scribouilleur
avatar

Nombre de messages : 81
Date d'inscription : 07/08/2007

MessageSujet: Re: quand le passé remonte...   Lun 13 Aoû - 13:40

merci beaucoup, çà fais vraiment plaisir Embarassed

c'est vraiment sympa de me lire même si tu ne regarde pas la série.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: quand le passé remonte...   

Revenir en haut Aller en bas
 
quand le passé remonte...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Des fics, des séries :: D'autres séries... :: La planète Autres séries :: Un, dos, tres.-
Sauter vers: